• Asian Beat

    Asian Beat a posté en début d'après-midi un article concernant la venue des Berikyuu en France.
    L'interview est sur la venue des Berikyuu en France, et sur le ressenti des membres Shimizu Saki et Sudou Maasa du groupe Berryz, ainsi que Yajima Maimi et Hagiwara Mai du groupe °C-ute ; "deux groupes soeurs" et deux groupes rivaux.


    Concert commun à Paris ! Les °C-ute et Berryz Kobo. Découvrez les sentiments des deux groupes !

    Cela fait presque un an que le précédent concert international des °C-ute s'est achevé. Il y a un an, leur rêve d'aller en France s'est réalisé. C'est comme si c'était hier, mais c'est peut-être parce qu'elles s'améliorent de jour en jour, comme le dit le nom °C-ute : le groupe et le public sont tous les deux « hot » ! Le 3 juillet de cette année, exactement comme leur premier concert, cette fois-ci nous accueillons les rivales Berryz Kobo et °C-ute du Hello! Project, ensemble pour un concert à Paris. Cet article est une interview avec les membres des deux groupes.

    Asian Beat interview les °C-ute et Berryz

    ▲℃-ute (Gauche : Hagiwara Mai, Droite : Yajima Maimi)

    L'endroit où elles vont effectuer le concert remémore beaucoup de souvenirs pour moi. C'est le plus grand endroit au monde où la culture japonaise est développée, la Japan Expo, où elles vont tenir leur concert. Vous pouvez aller au concert pour 25 ou 45 euros. En 2010, exactement à la même place, j'ai vu les Morning Musume. platinium era dirigé par Takahashi Ai. J'avais posté un article pour l'impact qu'il y a eu. Maintenant cela fait quatre ans que j'ai vu un tel concert de la part des Morning Musume.. Le suspense me tuait.

    Contrairement au Berryz qui ont voyagé dans beaucoup de pays jusqu'à présent, la réelle première expérience des °C-ute était en 2013 à Paris. N'y-a-t-il pas quelque chose que vous regrettez de ne pas avoir fait la première fois à Paris ?
    HAGIWARA MAI : « La dernière fois je n'arrêtais pas de penser "Je dois leur montrer les réelles °C-ute ! Je dois leur montrer les réelles °C-ute !" et j'étais stressée au final. Cette fois, j'aimerais être un peu plus détendue, et effectuer le concert tranquillement. »
    YAJIMA MAIMI : « Avant, je voulais essayer de faire de mon mieux devant tout le monde, vous savez, les gens au fond que l'ont ne voit pas tellement, je voulais les épaté eux aussi, et je pense avoir poussé le bouchon trop loin. Maintenant je veux montrer les °C-ute comme elles l'ont toujours été. »

    Asian Beat interview les °C-ute et Berryz

    ▲Maimi Yajima ▲Mai Hagiwara

    Les Berryz Kobo sont un peu différentes. Elles ont beaucoup voyagé dans le monde, mais cette fois sera leur première en Europe. J'ai interrogé leur leader Shimizu Saki et Sudou Maasa à propos de cela.
    SHIMIZU SAKI : « Je voulais aller en Europe depuis longtemps et finalement, cela devient réalité au bout de 10 ans. Les °C-ute ont effectué leur premier concert l'année dernière, mais je n'ai pas envie de montrer une différence entre le premier et le deuxième concert. Nous n'allons pas perdre face au °C-ute ! »
    SUDOU MAASA : « Tout comme le jour du concert, le 3 juillet et le jour de mon anniversaire. C'est surement la première et dernière fois que je vais fêter un tel anniversaire. Je pense définitivement que ça va être un beau jour, et je vais faire de mon mieux ! »

    Asian Beat interview les °C-ute et Berryz

    ▲Maasa Sudou ▲Saki Shimizu

    Les Berryz Kobo et les °C-ute sont de bonnes amies et feront un bon concert. Elles ont toutes auditionné en même temps, et ont commencé avec des petits groupes avant de devenir de vraies idoles. Vous ne pouvez pas dire que tout a été facile pour elles, en réalité elles ont eu beaucoup de difficulté à en arriver où elles en sont actuellement. Cependant, c'est ce qui fait qu'aujourd'hui, les filles sont fortes et n'ont aucune difficulté à rivaliser avec d'autres artistes.
    Il y a beaucoup de groupes d'idoles en activité maintenant, mais peu le sont comme les Berryz ou °C-ute. Elles sont des idoles d'un groupe d'idoles. Mais est-ce qu'elles le savent réellement ?

    HAGIWARA MAI : « Lorsque nous sortons une nouvelle chanson sur YouTube, nous voyons beaucoup de commentaires étrangers. C'est là que je commence à ressentir que nous sommes vraiment des idoles. »
    YAJIMA MAIMI : « Tous les commentaires venus des fans du monde entier sont pour nous des cadeaux de leur part. Je peux sentir que les fans se regroupent pour faire certains projets, cela me rend heureuse. »

    Quand je suis allée voir le concert des °C-ute à Paris, j'ai vu des fans japonais et de l'Europe en général, ça rendait vraiment bien. Ca, comme le fait qu'il y avait une bonne ambiance, c'est un bel échange de culture dans lequel je mets beaucoup d'espoir. Après tout, nous aimons les mêmes choses. La passion partagée importe peu, que ce soit des idoles ou non, les animes ou la mode, mais ce sont des choses que le Japon produit, et elles sont utilisées afin de nous rendre heureux. De ce fait, je pense que les °C-ute sont la fierté du Japon.

    Asian Beat interview les °C-ute et Berryz

    ▲Mai Hagiwara ▲Maimi Yajima

    Asian Beat interview les °C-ute et Berryz

    ▲Maasa Sudou ▲Saki Shimizu

    SUDOU MAASA : « Le plus amusant dans notre travail à l'étranger, c'est que nous allons rencontrer énormément de fans en même temps venu du monde entier. »
    SHIMIZU SAKI : « Nous recevons beaucoup d'invitations d'expositions étrangères où nous sommes pas encore allées. Nous sentons que les gens sont reconnaissants. Nous ressentons un sentiment de "enfin, nous y allons", nous allons enfin rencontrer les fans européens. »

    Je voyage de temps en temps en Thaïlande, et lorsque j'y vais, je rencontre beaucoup de fans des Berryz. Le groupe est allé plusieurs fois à Bangkok et quand cela arrive, le public ne cesse de s'amuser avec le groupe. Je me demande s'il va y avoir des fans thaïlandais au concert à Paris cette fois. 

    Asian Beat interview les °C-ute et Berryz

    ▲Berryz Kobo (Gauche : Shimizu Saki, Droite : Sudo Maasa)

    HAGIWARA MAI : « Je trouve ça impressionnant à quel point nos fans peuvent devenir amis si rapidement. Les fans donnent un accueil chaleureux aux nouvelles personnes qui deviennent fans. Je trouve ça vraiment bien. »
    YAJIMA MAIMI : « Même si nous sommes tous de différents pays, nous faisons parti de la Team °C-ute ! Je suis tellement heureux que tous les fans s'entendent de mieux en mieux. »

    Les fans japonais ont donné quelques conseils aux fans étrangers. La communauté des fans aide leurs idoles comme elles ne peuvent pas tout faire elles-mêmes avec leur emploi du temps chargé. 

    YAJIMA MAIMI : « Avant d'aller à Paris l'année dernière, nous n'avons pas conscience du nombre de personnes qui nous aimait. Lorsque nous y sommes allées, nous avons remarqué que certains fans étudiaient le japonais pour nous permettre d'échanger des dialogues, nous avons pu ressentir leur passion. »

    Asian Beat interview les °C-ute et Berryz

    ▲Maimi Yajima ▲Mai Hagiwara

    Asian Beat interview les °C-ute et Berryz

    ▲Maasa Sudou ▲Saki Shimizu

    Et enfin, avez-vous un message final à passer pour le concert ?

    SHIMIZU SAKI : « Je pense que le meilleur dans les Berryz Kobo, c'est que chaque membre du groupe à sa propre personnalité. Je veux envoyer ce message via le pouvoir de la musique. »
    SUDOU MAASA : « Vous pouvez obtenir beaucoup de puissance dans les choses que vous aimez ! J'ai le pouvoir avec "Detective Conan", j'espère que j'en ai assez pour rendre les fans des Berryz Kobo heureux ! »
    YAJIMA MAIMI : « Les Berryz Kobo ont fait tout leur chemin ensemble, 13 ans depuis nos auditions. C'est cette équipe que je veux voir lors de notre voyage en France. Et peut-être que nous montrerons une nouvelle facette des °C-ute également. » 
    HAGIWARA MAI : « Je veux travailler dur pour que les fans disent qu'ils aiment les °C-ute autant que les Berryz Kobo ! »
    SHIMIZU SAKI : « Je pense que ça serait génial que tout le monde garde un souvenir mémorable de notre concert en France. Il y a également l'anniversaire de Maasa, donc si vous avez la chance, prenez le temps de la voir et de lui souhaiter ! C'est tout ce dont j'ai besoin pour partir heureuse ! »
    SUDOU MAASA : « C'est un voyage tant attendu. Si j'en ai l'occasion, j'aimerais montrer à nos fans qu'au Japon, il n'y a pas seulement la musique. Des choses comme les mangas, animes ou la nourriture japonaise. Et bien sur, il n'y a aucune chance que nous perdons face au °C-ute ! »

    Deux groupes rivaux. Les mêmes, mais en même temps différents. Quel genre de concert vont-ils pouvoir nous offrir avec leur pure âme créative japonaise ? Je vais y aller moi-même, et donner mon avis plus tard.

     

    _______________

    © traduction de l'anglais au français : Pichi. - Captain France 
    à partir de l'article de Asian Beat, écrit par Sakura Itakamasa - 櫻井孝昌


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :