• 『CD&DL Data (Mars 2014 - Avril édition)』(Partie 3)

    『CD&DL Data (Mars 2014 - Avril edition)』 

    — Au milieu de ça, avez vous eu l'impression de représenter votre image du Capitaine idéal, Saki-chan ?

    L'idéal Capitaine pour moi est quelqu'un qui dirige de son mieux le groupe. Quand Yoshizawa Hitomi-san était la leader des Morning Musume., elle était "belle et élégante". Mais je ne pouvais pas faire la même chose, quand je n'étais même pas capable de bien réunir le groupe... Donc, je me suis arrêtée, et je l'ai admirée. Le Capitaine idéal... pour moi, c'est vraiment quelqu'un qui comprend toutes les membres de son groupe, comme ça le groupe peut se développer.

    — Et du coup, est-ce que quelqu'un a été du même avis que vous ?

    J'ai parlé de mes soucis avec Takahashi Ai-san et Niigaki Risa-san des Morning Musume.. Takahashi-san m'a dit "Cela serait difficile de te conseiller sur ça, parce que vous êtes toutes de la même génération, mais vous êtes toutes des adultes. Je suis sûre que tu peux les guider sans en devenir folle". Cela m'a beaucoup rassurée, et j'ai été capable de bien m'exprimer avec elles deux, et nous avons pu nous échanger des conseils après.

    — Comment ?

    Auparavant, j'ai pu dire des choses comme "Nous ne voulons pas faire ça." mais maintenant je dirais "OK, c'est parti, faisons ça~". Les membres l'acceptent en me disant quelque chose comme "C'est OK!" et l’atmosphère n'est plus aussi lourde qu'avant.

    — En effet, vous êtes des adultes maintenant.

    Oui, mais parfois tellement qu'on s'amuse, le STAFF-san nous réprimande en nous disant "Venez ici !". Au concert du Hello! Project tenu à Hokkaido en janvier dernier, pendant que je répétais ma chanson solo, les 6 autres membres étaient dehors à jouer dans la neige. Elles plongeaient dedans, il y avait aussi des batailles de boules de neige. Et les membres les plus jeunes des autres groupes étaient restées à l'intérieur car il faisait très froid dehors. Les membres des Berryz Kobo s'envoyaient des photos via l'application LINE. C'est à se demander si elles ont grandi, ou pas finalement (rires).

    — Avez-vous eu des discussions avec Tsunku♂-san ?

    Je venais lui parler pendant nos répétitions, et de temps en temps je lui envoie des messages. Une fois, quand j'ai senti que le groupe n'étais pas du tout uni, je suis allée le voir, et il m'a dit "Il y a des moments comme ça, où il y a des malentendus, je pense que vous devriez vous amuser. Une fois que vous aurez passé cette période, vous serez unies".

    — A quand remonte cette discussion ?

    Hm, 2 ans ? Quand je disais que nous n'étions pas unies dans les Berryz Kobo, c'était sûrement dans ma tête, mais nous étions des adultes, et absolument tout le monde voyait la situation, donc une réunion n'avait pas lieu d'être organisée, et il n'y avait pas d'engueulades ou quoi que ce soit... Je me disais "Est-ce une bonne chose que ça se passe comme ça ?".

    — Avez-vous eu beaucoup de malentendus ?

    Les choses ont beaucoup changé depuis l'an dernier, après l'annonce du Nippon Budokan. Une fois de plus, tout le groupe disait "Je veux faire ceci" ou "N'est-ce pas un peu différent ?" et nous nous sommes disputées parce que nous avions été franches en disant nos sentiments. Nos opinions n'étaient pas du tout les mêmes, certaines membres ne disaient rien, nous n'avions aucune idée de ce qu'elles pouvaient penser, mais je pense que cette discussion a été l'une des plus importantes. Depuis j'ai parlé avec les membres, le concert au Budokan a été plus que satisfaisant. Je pense que nous pouvons travailler encore plus loin, et le Budokan a été une sorte de "nouveau départ" pour nous.

    — Changeons de discussion, continuons sur les posts que vous avez mis en ligne après votre tournée de printemps; les 10 ans d'un groupe sont marquants. "Je dois encore guider le groupe du mieux que je peux. C'est maintenant que je le réalise." Pourquoi avoir fait cette déclaration à ce moment-là ?

    Les Morning Musume. atteignent à chaque sortie la première place au Oricon, les °C-ute sont allées au Budokan avant nous, c'est comme si les Berryz Kobo sont à la traîne. Je pensais à ça à chacun de nos concerts. Jusqu'aujourd'hui, il était rare pour moi de dévoiler nos objectifs au grand public, mais je me suis demandée "Si je le dit, combien de personnes vont me soutenir ?". Rien ne démarre si je ne dis rien. Donc j'ai annoncé cela.

    — Honnêtement, avez-vous réussir à conduire le groupe après ça ?

    Comme je l'ai dit, je voulais juste faire bouger les choses donc j'ai déclaré cela. Sans opposition de la part des membres, j'ai eu un entretien en face-à-face avec chacune d'elles. Comme d'habitude, je n'engueulais pas les membres, mais la situation s'est détériorée, et petit à petit je devenais un Capitaine faible. Je m'en suis rendue compte.

    — Votre comportement a-t-il changé après ça ?

    Une fois de plus, j'ai commencé à parler avec tout le monde. Même si Momo a le même âge que moi, et que nous sommes ensemble depuis 10 ans, nous n'avions jamais eu de discussions profondes avant celle-ci. J'ai toujours pensé que Momo était la membre qui comprenait le plus notre travail, mais ça m’embarrassait d'avoir un entretien en face-à-face avec elle.

    — Embarrassée ? Comme si vous auriez eu une discussion sérieuse avec un membre de la famille ?

    C'est exactement comme ça que je me sentais. Mais, pour améliorer le groupe, il aurait été sûrement préférable d'organiser une réunion. Et donc, quand j'en ai parlé avec Momo, elle a directement compris, et elle m'a immédiatement donné son avis. Elle me disait des choses comme "Nous allons leur montrer comment sont les Berryz Kobo depuis cette annonce." et ça m'a fait réfléchir aussi. En général, Momo arrête de parler et fait quelque chose de marrant, alors j'essaie de marcher dans son jeu, puis Momo en rajoute encore, c'est comme ça que nous communiquons. Quand l'une se sent mal, qu'elle traverse une dépression, l'autre l'aide de son mieux, c'est notre relation avec Momo.

    — Actuellement, Momoko-san a beaucoup d'activités en solo, elle participe à beaucoup d'émissions de télévision etc, qu'en pensez-vous ?

    Je pense que c'est une occasion pour le groupe. En mettant de côté le fait que je sois oui ou non une fan de Momo pendant ces passages à la télévision (rires), les gens vont apprendre à connaître les Berryz Kobo, ça pourrait les pousser à écouter nos chansons, et ils pourraient s'intéresser au groupe. C'est une possibilité, et ça me rendrait vraiment heureuse. Partout où nous allons, il y a de petits enfants qui crient "Momochi !!" et je pense que c'est tout à fait une reconnaissance. Même si Momo a un coeur de pierre (rires), elle prend beaucoup de notes pendant nos activités dans son petit livre, elle est quelqu'un de pressée, mais mignonne.

    — Comme nous en avons parlé tout à l'heure, vous avez nommée Natsuyaki-san comme la "Sub-Captain".

    Jusqu'aujourd'hui, tout le monde faisait part de ses opinions, mais Miya était celle qui le prenait le plus au sérieux, et qui s'étalait le plus dans les sujets pendant ces 10 années. Maintenant que nous avons une Sub-Captain, je pense que le groupe est plus stable. Même si elle a dit elle-même "Je ferais de mon mieux sans me soucier de ce titre" je n'ai pas à m'inquiéter.

    — Après tous ces troubles, nous aimerions vous poser des questions sur les autres membres. Sugaya Risako-san était-t-elle mature dès les débuts ? 

    Je dirais plutôt que c'était une enfant. Elle n'a pas donné ses opinions même 3 ans après le début des Berryz Kobo, vous savez ? Et puis, soudain, elle a commencé à s'exprimer. Ses avis et ses opinions étaient toujours logiques et sensés, ça l'a rendait vraiment cool. Quand Risako a changé de comportement, l’atmosphère a beaucoup changé, elle aussi.

     

    » accédez à la dernière partie de l'interview 

    _______________

    © traduction du japonais à l'anglais par icejiggly
    traduction de l'anglais au français par Pichi. - Captain France


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :